sante

Diabète : quand et comment faire du sport en étant diabétique ?

Sandrine Nail-Billaud, Docteur en pharmacie

Saviez-vous que l’activité physique quotidienne fait partie du traitement du diabète ? On entend par activité physique tous les mouvements qui sollicitent les muscles du corps, entraînent leur contraction et augmentent les dépenses en énergie. Aussi, l’activité physique peut parfaitement être réalisée au cours de la vie quotidienne, incluant des activités très diverses comme : marcher, jardiner, faire le ménage, monter des escaliers, mais aussi des activités sportives et de loisirs. Alors comment et quand pratiquer une activité physique avec un diabète ? Votre pharmacien conseil DocMorris fait le point pour vous.

femme prenant son taux de glucose pendant une activité sportive

Sommaire


 

En quoi la pratique sportive est bénéfique pour les diabétiques ?

 

La pratique d’une activité physique régulière apporte de nombreux bénéfices pour la santé et la prise en charge des pathologies comme le diabète, car :

  • • Elle améliore les capacités des muscles, y compris le muscle cardiaque et la solidité osseuse.
  • • Elle participe à la réduction du risque de maladies cardiovasculaires.
  • • Elle permet de mieux maîtriser son poids, notamment en cas de diabète dit de type 2.
  • • Elle augmente la souplesse et l’endurance à l’effort.
  • • Elle favorise le sommeil, réduit le stress et permet de se sentir en forme.

L’activité physique joue donc un rôle essentiel dans le traitement du diabète, puisqu'elle contribue à faire baisser la glycémie et permet ainsi de mieux la contrôler.

Avec un diabète, le sucre (glucose) apporté par les aliments reste dans le sang au lieu de pénétrer dans les cellules pour y être transformé en énergie ou stocké. Comme l’activité physique nécessite de l’énergie, les cellules vont davantage utiliser le sucre qui circule dans le sang.

Cette activité physique participe à l’atteinte des objectifs fixés par votre médecin et a un effet bénéfique sur l’équilibre de la tension artérielle et le cholestérol. Elle permet également de réduire les risques de complications cardiaques ou vasculaires liées au diabète.

Finalement, faire de l’exercice est aussi important dans le traitement du diabète que l’adoption d’une alimentation équilibrée et la prise de médicaments qui vous sont prescrits.

 

Quelles sont les activités physiques recommandées en cas de diabète ?

 

Il faut savoir qu’en cas de diabète, tous les sports peuvent être pratiqués à condition de respecter votre rythme, l’important étant de vous faire plaisir ! Il est par conséquent recommandé de privilégier une activité sportive que vous aimez et que vous pouvez exercer régulièrement.

Notez cependant que certaines activités, potentiellement dangereuses en cas d’hypoglycémie, ne sont pas conseillées chez les personnes diabétiques. Parmi elles, citons le parapente, le parachutisme, le deltaplane, l’alpinisme en montagne, la voile en solitaire ou encore les sports mécaniques. La boxe est également risquée, car elle peut provoquer des lésions rétiniennes (au niveau des yeux). La plongée sous-marine avec bouteille peut être pratiquée pour les plus de 18 ans, en France, avec un certificat délivré par la fédération de sports sous-marins.

Quel que soit le choix du sport, il est recommandé dans tous les cas de pratiquer chaque jour 30 minutes de marche rapide et des activités plus intenses comme le footing, le football qui pourront être exercées sur un temps plus court. Il faut savoir qu’une pratique physique régulière apporte davantage de bénéfices qu’un effort intense ou de longue durée, effectué moins souvent. En clair, un peu de sport chaque jour est un bon compromis !

Le choix des activités étant varié, il ne faut pas hésiter à en tester plusieurs : marche, cours de yoga, de danse ou promenades à vélo. Aussi, pratiquer une activité physique avec un proche ou en groupe permet de rester motivé dans la durée. Les associations de patients sont des organismes où vous pourrez trouver conseil et écoute, ils représentent de ce fait une porte d’entrée vers la pratique d’une activité physique, alors n’hésitez pas !

 

Quels conseils suivre avant de faire du sport quand on est diabétique ?

 

Le plus souvent, l’exercice physique fait baisser la glycémie pendant le sport et surtout dans les heures qui suivent l’effort. Des précautions simples permettent d’éviter l’hypoglycémie :

  • • Diminuer les doses d’insuline,
  • • Adapter son alimentation,
  • • Contrôler la glycémie avant le sport, pour savoir d’où on part et après, pour savoir si la dose a été corrigée de façon correcte, et pourquoi pas à la mi-temps de l’activité effectuée.
  • • Ne jamais faire de sport à jeun.

Il est important de suivre l’évolution de sa pratique en notant le sport pratiqué, la dose d’insuline, les collations prises, les glycémies, dans un carnet. Il faut être d’autant plus attentif au début du diabète, quand on commence une nouvelle activité physique dont on ne connaît pas les effets.
Au fil de votre propre expérience, vous apprendrez de vos réactions en faisant les ajustements nécessaires et en vous aidant des conseils de l’équipe médicale.

Toutefois, n’oubliez pas que dans certaines situations, l’exercice physique peut faire monter la glycémie.

 

Pourquoi la glycémie augmente après l'activité physique ?

 

Le stress (excitation, concentration, engagement) occasionné par certains sports d’équipe ou certaines pratiques sportives en compétition, provoque une poussée d’adrénaline qui fait monter la glycémie.

Si, avant l’exercice, la glycémie n’est pas élevée, l’hyperglycémie sera transitoire. Dans ce cas, la glycémie risque quand même de baisser dans les heures qui suivent, elle doit donc être surveillée.

Si, avant l’exercice, il y a une hyperglycémie (> 2,5 g/l) avec une cétose (cétonurie positive ou cétonémie élevée), l’exercice peut aggraver à la fois l’hyperglycémie et la cétose.

ATTENTION ! Ne commencez pas un exercice physique si vous êtes sujet à une hyperglycémie avec cétose. L'exercice ne remplaçant pas l’insuline, corrigez obligatoirement l’hyperglycémie avec cétose par des suppléments d’insuline d’action rapide comme l’a prescrit votre médecin.

Comment faire en pratique ?

Pour un exercice physique d’une durée de 30 -60 minutes comme du sport à l’école, une promenade à pied ou à vélo, natation, foot, tennis, badminton, roller, danse….

Avant l’exercice, la glycémie ne doit pas être :

  1. Trop basse : si elle est inférieure à 1,20 g/l, ne pas faire l’exercice sans avoir mangé ;
  2. Trop élevée : si elle est supérieure à 2,50 g/l, rechercher la cétose. En cas de cétose, s’abstenir de faire l’exercice.

L’activité était prévue :

  1. Diminuer l’insuline correspondant à la période où l’exercice est prévu.
  2. Prendre une collation (10 à 20 g de glucides selon l’âge), à certaines heures.

L’activité n’était pas prévue :

Comme la dose d’insuline n’a pas été diminuée, il faudra prendre une collation avant de faire l’exercice : 10 à 20g selon l’âge.

  1. • Prévoir son matériel : lecteur de glycémie, bandelettes urinaires, sucre, collations, boisson.
  2. • Avertir sur place que l’on est diabétique.
  3. • Noter tous les détails dans un carnet.
  4. • Contrôler la glycémie, à l’arrêt de l’exercice et quelques heures plus tard.

Pour tous ces problèmes particuliers, il est recommandé d’en parler avec votre diabétologue, sans oublier que vous pouvez aussi trouver conseil auprès de votre pharmacien.

Jouant un rôle important dans l’équilibre de votre diabète et l’amélioration de votre état de santé général, la pratique d’une activité physique présente de nombreux bienfaits. Cependant, certaines précautions sont à prendre en considération pour faire du sport en toute sécurité.
Quelle que soit l’activité pratiquée, il est important d’être à l'écoute de votre corps, d’adapter l’activité à vos possibilités et d’être bien équipé. Enfin, prévenir le risque d’hypoglycémie lors de l’activité physique est essentiel. Pour cela, prévoir une collation, effectuer une mesure glycémique avant, pendant et après l'effort, tout en informant le personnel cadrant, sont autant de mesures qui vous aideront à pratiquer votre activité sportive plus sereinement.

  •  Paiement
    sécurisé
  •  Délai d'expédition
    de 24h à 48h
  •  Origine controlée
    des produits
  •  Données de santé
    protégées à 100%