MycoHydralin 1% Mycose Vulvaire Crème 20g

7,74 €

Indiqué en cas de mycose vulvo-vaginale à levures sensibles

Vendeurs de confiance
Paiement 100 % sécurisé garanti Paiement 100 % sécurisé
garanti
Remboursement garanti pendant 14 jours Remboursement garanti
pendant 14 jours
7,74 €

Description

MycoHydralin 1% Mycose Vulvaire Crème 20g est un antifongique local indiqué dans le traitement des atteintes vulvaires des mycoses vulvo-vaginales à levures sensibles (affections dues à des champignons microscopiques).

Contenant du clomatrizol, ce médicament se présente sous forme de crème en tube de 20 g.

Réservé à l’adulte.

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant d’utiliser MycoHydralin, crème.

·Éviter l’application près des yeux. Ne pas avaler. Garder hors de la vue et de la portée des enfants.

·En cas d’application sur une peau lésée, respecter impérativement les recommandations et la posologie indiquée par votre médecin en raison de la pénétration du produit dans ces circonstances.

·Si vous présentez l’un des symptômes suivants, avant ou au cours de l’utilisation de MycoHydralin, veuillez demander conseil à votre médecin :

  • fièvre, nausée, vomissement,

  • douleurs abdominales basses,

  • douleurs au dos ou aux épaules,

  • sécrétions vaginales accompagnées de mauvaises odeurs,

  • hémorragie vaginale.

·En cas de candidose, il est déconseillé d’utiliser un savon à pH acide (pH favorisant la multiplication du Candida).

· Les douches vaginales doivent être évitées.

· L’utilisation de tampons internes, de spermicides, de préservatifs ou de diaphragmes doit être évitée pendant le traitement avec MycoHydralin, crème (risque de rupture du préservatif ou du diaphragme).

· Il est recommandé d’éviter les rapports sexuels en cas de mycose vulvo-vaginale afin de réduire le risque d’infection du partenaire.

·Votre médecin pourra traiter également votre partenaire sexuel afin d'éviter qu'il ne vous recontamine.

· Le traitement peut entraîner des sensations de brûlures locales et une augmentation des démangeaisons. Généralement, ces phénomènes cèdent spontanément à la poursuite du traitement. Si les symptômes persistent au-delà de 24 à 48 heures, consultez votre médecin.

Contre-indications

Hypersensibilité aux dérivés imidazolés ou à l'un des excipients mentionnés dans la notice.

Interactions

Informez votre médecin ou pharmacien si vous utilisez, avez récemment utilisé ou pourriez utiliser tout autre médicament.

Grossesse et allaitement

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament.

L’utilisation de MycoHydralin crème est possible pendant la grossesse si votre médecin vous l’a prescrit.

L’utilisation de MycoHydralin crème est possible pendant l'allaitement.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Mode d'administration

Le produit doit être utilisé 2 fois par jour après une toilette soigneuse et séchage des lésions à traiter.

Posologie

Ce médicament est réservé à l’adulte.

Durée du traitement

La durée du traitement est de 1 semaine.

L’utilisation régulière du produit pendant toute la durée du traitement est déterminante pour la réussite du traitement.

Si les symptômes persistent au-delà de 7 jours, une consultation médicale doit être envisagée.

Voie d'administration

Ne pas avaler.

Effets indésirables

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables suivants ont été rapportés, après la commercialisation de MycoHydralin, leur fréquence ne peut être définie sur la base des données disponibles :

· réactions allergiques : choc anaphylactique, œdème de Quincke,

· réactions cutanées : démangeaison, rougeur, éruption cutanée,

· au site d’application : irritations, gonflement ou rougeur, douleur

· baisse de la tension artérielle, perte de connaissance,

· sensation d’étouffement,

· pertes vaginales, saignement vaginal

· au niveau de la vulve et du vagin : douleur , sensation d’inconfort, démangeaison, rougeur, sensation de brûlures,

· Douleurs abdominales, nausées.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

Composition

· La substance active est : Clotrimazole : 1,0 g pour 100 g de crème.

· Les autres composants sont : stéarate de sorbitane, polysorbate 60, palmitate de cétyle, alcool cétostéarylique, octyldodécanol, alcool benzylique, eau purifiée.

Partager

Ce produit est un médicament. Lisez attentivement la notice du médicament avant de le commander. Conservez les médicaments hors de portée des enfants. Avant toute utilisation, vérifiez l'éventuelle incompatibilité avec vos traitements en cours ou vos maladies actuelles. Si les symptômes persistent, s'ils s'aggravent, si de nouveaux symptômes apparaissent ou si vous avez des doutes, demandez l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

RECHERCHES ANNEXES AVEC Mycoses vaginales

Nouveautés Gynécologie et santé sexuelle