sante

Digestion difficile : quelles sont les solutions ?

Sandrine Nail-Billaud, Docteur en pharmacie

Vous souffrez de digestion difficile et de maux de ventre après avoir mangé ? En dehors des repas de fin d'année connus pour être très copieux, les déjeuners ou dîners en famille, entre collègues ou entre amis, peuvent être synonyme d’un apport important en calories. Dans certains cas, la proportion de lipides absorbés est également multipliée par 2,5 ! Pour autant, pas question de se priver de ces moments gourmands, amicaux et familiaux.

Mis à part les problèmes nutritifs, de nombreuses personnes connaissent aussi des troubles de la digestion, sans lien particulier avec leur manière de manger. Cela peut alors avoir des conséquences désagréables comme des nausées, des ballonnements intestinaux, des brûlures gastriques ou autres troubles du transit. Cependant, des solutions existent en pharmacie pour traiter ces troubles digestifs et améliorer surtout une digestion devenue parfois difficile !

Fêtes et digestion : les solutions

Sommaire


Comment soulager une digestion difficile ?

Le terme médical qui est utilisé pour ces troubles est dyspepsie et cela se manifeste par des douleurs au creux de l’estomac accompagnées de ballonnements. Mais pourquoi la digestion est-elle difficile après un repas copieux ? Les repas pris au quotidien sont généralement bien digérés sauf si un apport en graisse ou en sucre est trop important. Survient alors régulièrement ce qui est trop souvent appelé à tort une « crise de foie ». Cette appellation est fausse, car il s’agit en réalité d’une dilatation de la vésicule biliaire qui est située sous le foie. Elle est liée au fait qu’elle doit s’activer intensément pour délivrer des sels biliaires indispensables à la digestion servant à émulsionner les graisses.

Alors que faire contre cette digestion difficile ?

La base du traitement des digestions difficiles est un traitement dépuratif pour drainer et détoxiquer l’organisme, tout en évitant notamment les calculs biliaires. L’objectif est de gérer les repas plus difficiles ! Les traitements s’appliquent en complément des mesures hygiéno-diététiques qui sont indispensables pour un rétablissement rapide.

Au niveau des traitements classiques disponibles, vous pouvez lutter contre les maux de tête avec un anti-douleur à base de paracétamol, mais ce sont surtout les traitements qui vont stimuler la vésicule biliaire et vous aider à faciliter la digestion.
On peut aussi utiliser des produits anti-reflux pour éviter les remontées acides, ou encore des médicaments contre les vomissements si la lenteur à la digestion provoque des nausées.

Enfin pour lutter contre les ballonnements, votre meilleur ami reste le charbon sous forme de charbon activé. Celui-ci absorbe les gaz produits au niveau du système intestinal.

  1. 1. Naturactive Charbon 60 Capsules
  2. 2. Synactifs Digestactifs Digestion 30 Gélules
  3. 3. Ricqlès Alcool de Menthe 100ml

 

Les probiotiques au secours des digestions difficiles

Les probiotiques sont des micro-organismes (organismes invisibles à l'œil nu) maintenant bien connus et bénéfiques pour la santé. Présents dans certains aliments, notamment les aliments fermentés, il s'agit en réalité de bactéries ou de levures. Celles-ci ont la particularité d'aider le système digestif en renforçant l'action des micro-organismes déjà présents naturellement dans votre flore intestinale, appelée aussi le microbiote. 

Ces probiotiques s'intègrent naturellement à la flore déjà présente et la renforcent. Ils permettent une meilleure digestion et protègent les intestins des attaques des micro-organismes pathogènes. Ils permettent d'augmenter l'action du système immunitaire et de diminuer les réactions inflammatoires intestinales dues à des suractivations immunitaires.

De cette manière, en améliorant considérablement la qualité de la flore intestinale, les probiotiques permettent de réguler le transit et évitent donc les inconforts digestifs comme la diarrhée ou la constipation.

Associés avec des antibiotiques, certains sont plus indiqués dans la prévention des diarrhées, mais beaucoup peuvent être pris au quotidien pour soulager notamment le syndrome du côlon irritable.

  1. 1. Pileje Lactibiane Référence 30 Gélules
  2. 2. Alflorex® Côlon Irritable 30 Capsules
  3. 3. Nutergia Ergyprotect Confort 60 Gélules

 

Les plantes et les huiles essentielles pour aider les digestions difficiles

Pour les plantes on choisira notamment celles qui ont une fonction dépurative et « détox » dans le cas des digestions difficiles. Pour cela on peut utiliser :

  • - La Bardane pour éliminer les toxines au niveau du foie et des reins.
  • - Le Frêne et le Fenouil qui permettent de booster les systèmes détoxifiants de l’organisme.
  • - Le Thé Vert pour favoriser l’élimination rénale de l’eau, mais aussi pour son effet protecteur sur le foie.
  • - L’Artichaut, le Radis noir, le Romarin, le Sureau, le Pissenlit ou le Chardon Marie pour les fonctions dépuratives et facilitant la digestion.
  • - Enfin, l’Huile végétale de Nigelle à raison d’une cuillère par jour, permet d’améliorer les digestions difficiles et de renforcer les défenses immunitaires.

  1. 1.Phytostandard Bardane 20 Gélules
  2. 2. Arkopharma Arkofluides Confort Digestif 20 Ampoules
  3. 3. Pranarom Huile Végétale Nigelle 50ml


Du côté des huiles essentielles, avant toutes choses, rappelez-vous que les huiles essentielles sont contre-indiquées pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans. Voici une sélection d'huiles essentielles recommandées en cas de troubles de digestion : 

  • - Huile essentielle de Cannelle : elle est particulièrement indiquée en cas de digestion difficile, de ballonnements. C’est également un puissant anti-infectieux intestinal.
  • - Huile Essentielle de Citron : elle draine les toxines et purifie le foie. Il faut cependant rester prudent avec cette huile, car un risque de photosensibilisation existe et elle est contre-indiquée avec la prise d’un traitement d’anticoagulant oral.
  • - Huile essentielle de Menthe poivrée : elle draine les toxines et purifie le foie.

Ces huiles essentielles peuvent être utilisées seules ou sous forme de mélanges prêts à l’emploi.

  1. 1. Sos Aroma Confort Digestif 30 Capsules
  2. 2. Pranarôm Huile Essentielle Menthe Poivrée 10ml
  3. 3. Puressentiel Huile Essentielle Estragon 5ml


Quand consulter un médecin ?

  •  - Présence de sang dans les vomissements ou dans les selles.
  •  - Présence de fièvre.
  •  - Douleurs abdominales très fortes en coup de poignard.
  •  - Difficultés à avaler ou douleurs lors de la déglutition.
  •  - Perte de poids brutale et importante.
  •  - Jaunisse ou coloration jaunâtre du blanc des yeux.


La digestion difficile : comment la prévenir ?

Bien sûr qu’il est possible de prévenir les digestions difficiles en respectant les règles de base d’une alimentation saine et variée. Une bonne hygiène de vie comprenant une évacuation du stress et la pratique d’une activité physique régulière sont des éléments qui influencent aussi votre digestion. Boire suffisamment d’eau : 1,5 litres par jour, de préférence en dehors des repas. 

Manger lentement et surtout, bien mâcher ses aliments dans le calme, assis, avec une pause d’au moins 20 minutes pour manger. Se dégourdir les jambes, voire prendre l’air entre les plats, car cela encourage la circulation et donc la métabolisation des aliments. Ne pas se forcer à manger si on sent que l’estomac est déjà trop rempli. Être attentif à sa satiété en privilégiant le plat plutôt que le dessert ou l’inverse !

Attention à la consommation d’aliments qui peuvent irriter le système digestif et provoquer des ballonnements ou des symptômes de reflux. Il est parfois important de les repérer et de les éviter. Enfin, les repas riches et copieux en période de fêtes sont l'une des causes majeures des digestions difficiles.
 
Ballonnements, nausées, aérophagie, douleurs abdominales, flatulences et sensation de trop plein sont autant de signes différents des troubles fonctionnels digestifs. Ces troubles sont présents au quotidien chez 30% des Français. Il est donc important de repenser son alimentation avec éventuellement des compléments alimentaires et des bonnes habitudes pour avoir une digestion optimale et sans douleurs. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Pour aller plus loin : définitions et causes de la dyspepsie

La digestion est un processus long. En effet, elle commence dans la bouche où les aliments sont broyés et mélangés à la salive puis se poursuit dans l’estomac qui secrète les sucs digestifs acides qui continuent de dégrader les aliments. Après cette première phase de digestion partielle dans l’estomac, les aliments arrivent dans l’intestin grêle. Ils sont encore dégradés grâce aux sucs digestifs provenant du pancréas et de la vésicule biliaire.

Au cours de cette progression, l’organisme absorbe la majorité des nutriments dont il a besoin. Les résidus des aliments digérés passent alors dans le colon pour constituer les selles. L’intestin grêle et le colon font avancer les aliments en se contractant. Enfin, au cours de la digestion, la dégradation des aliments par la flore intestinale entraine une fermentation naturelle et la production de gaz.

Pendant ce long processus, un certain nombre de dysfonctionnements peut survenir : ce sont les troubles digestifs fonctionnels dont certains touchent plutôt l’estomac. Perte d’appétit, nausées, brûlures gastriques, éructations : on les nomme dyspepsie. D’autres troubles sont plutôt localisés au niveau de l’intestin (ballonnements, gaz intestinaux, flatulences…).

Quelles sont les causes d’une digestion difficile ?

Une mauvaise alimentation ou des excès alimentaires sont probablement les premières causes d’inconfort digestif. Chez certaines personnes, le fait de manger des aliments gras, salés ou épicés, de boire des boissons gazeuses, du café ou de l’alcool irrite le système digestif et provoque des douleurs. Un repas trop copieux peut causer des troubles fonctionnels digestifs, parfois qualifiés à tort de crise de foie ou d'indigestion.

Effectivement, les troubles digestifs peuvent avoir des causes très variées :
- La sensation de trop plein est souvent causée par l’ingestion d’aliments gras qui ralentissent la digestion.
- Les éructations à la suite d’un repas sont normales.  Elles sont généralement provoquées par l’expulsion de l’air provenant du haut de l’estomac ou de l’ingestion d’air en mangeant, en buvant trop rapidement, en buvant avec une paille, en mâchant des chewing-gums, ou en consommant des boissons gazeuses (qui libèrent du gaz carbonique en grande quantité). 

Cependant, ces éructations peuvent être liées à d’autres problèmes comme un ulcère gastrique ou du duodénum, une gastrite ou une œsophagite. Dans ce cas, un diagnostic posé par un médecin est nécessaire.

Quelles sont les conséquences d’une digestion difficile ?

- Les flatulences : gaz intestinaux dont les causes les plus courantes sont généralement l’ingestion d’air en mangeant ou en buvant. En effet, si l’air n’est pas éructé, il suivra le même parcours que les aliments. Les types d’aliments ou de boissons jouent également un rôle. Certains aliments riches en hydrates de carbone (pois secs, fruits secs, féculents…) fermentent en produisant plus de gaz que d’autres. La lenteur du transit intestinal est aussi source de flatulences, les aliments fermentent plus longtemps et d’avantage dans les intestins.

- Les ballonnements peuvent être la conséquence d’une constipation liée à la consommation d’aliments trop pauvres en fibres. Ils sont généralement causés par la présence de gaz stagnant au niveau intestinal.

- Les brûlures d’estomac et les douleurs au sternum sont les principaux symptômes du reflux gastro-œsophagien (RGO).

L’intolérance au gluten ou les symptômes de la maladie cœliaque

L'intolérance au gluten peut également modifier la digestion, entraînant des douleurs abdominales, des ballonnements se traduisant par une sensation de tension dans l'abdomen associée à des flatulences. Ce phénomène peut également modifier le transit en provoquant des diarrhées ou bien une constipation. En effet, le gluten est présent dans de nombreux aliments. On le retrouve dans le blé, l'avoine, le seigle et l'orge. Tous leurs dérivés en contiennent, comme les farines, les pâtes et les biscuits.

Ainsi, pour être sûr de bien digérer, il n’est pas forcément nécessaire de se priver, mais plutôt de manger intelligemment, et de prendre les bonnes habitudes nécessaires à une bonne digestion. Si toutefois ces dernières ne suffisent pas, les solutions restent nombreuses pour réussir à venir à bout des ballonnements, crampes d’estomacs ou autres brûlures. Avec l’existence de nombreux compléments alimentaires, probiotiques ou solutions naturelles, vous n’avez que l’embarras du choix !

  •  Paiement
    sécurisé
  •  Délai d'expédition
    de 24h à 48h
  •  Origine controlée
    des produits
  •  Données de santé
    protégées à 100%